astuces·conseils

10 conseils pour #2 : Avoir son bac

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler examen. Oui oui on est seulement en février, mais croyez-moi, mieux vaut s’y prendre à l’avance !

Que vous soyez en première ou en terminale il va falloir que vous passiez l’épreuve tant redoutée du BAC.

Même si j’ai eu mon BAC l’année dernière sans trop de difficultés (Avec mention bien s’il vous plais !) je peux vous dire que j’ai passé des heures et des heures à stresser, à réviser, j’ai fait des cauchemars dont je ne me suis toujours pas remise dans lesquels mes cours d’histoires et de philo finissaient par me tuer, enfin bref je connais l’angoisse « pre-bac ».

C’est pour cela que je vous ai préparé 10 conseils pour vous éviter d’angoisser inutilement  et surtout pour vous organiser dans vos révisions.

 

1. N’attendez pas le dernier moment pour réviser !

Alors, oui, je sais que y’a toujours quelque chose de mieux à faire que de réviser ! Mais je peux vous assurez que ce n’est pas en commençant les révisions 3 semaines avant le bac que vous avez le plus de chance de l’avoir !

La clé du succès (d’après moi) c’est avant tout de s’organiser ! Bon ok on est seulement en février, pas besoin de se tuer à la tâche tout de suite. Mais un truc tout simple : Faites des fiches de révisions dès que vous avez finis un chapitre

Faire ça m’a TELLEMENT aidé ! (Surtout en histoire !) Vous ne vous imaginez pas comme cela aide. Premièrement : Faire des fiches permet de les garder toujours sur vous puisque ce n’est vraiment pas encombrant. Deuxièmement :Vous révisez à la fois pour le bac, mais aussi pour les contrôles que vos profs vous feront avant. Troisièmement : Quand le bac approchera vous serez bien content d’avoir vos fiches synthétiques et pas l’intégralité de vos gros cahiers/classeurs à apprendre !

Petit plus : Lorsque le Bac approche, essayez de relire un chapitre de votre choix tous les soir. Sans parler ici de réviser, le simple fait de relire avant de dormir peut aider considérablement dans les révisions (en tout cas pour moi ça a marché du tonnerre !)

2. Faites-vous un planning

Lorsque le bac approche il est important de s’organiser. Avoir les idées claires est primordial si vous ne voulez pas littéralement péter les plombs en essayant de gérer 30.000 choses à la fois ! Alors, fixez-vous des objectifs, faites-vous une liste des choses à faire chaque jour. Surtout si vous êtes en vacances, profitez-en pour faire cohabiter vos sorties, loisirs etc. avec quelques moments de révision.

3. Ecoutez/ Participez en cours

Les profs le répètent depuis le collège mais c’est pourtant vrai ! Ecouter en classe c’est déjà faire la moitié du travail de révision. Et je ne m’en suis rendue compte qu’en terminale…. ENFIN BREF !

Si vous écoutez en cours au lieu de bavarder, de rêvasser, de colorier vos cahiers, cela fera déjà une grande différence ! Bien sûr si votre prof est un vrai somnifère ambulant c’est plus compliqué…

De même essayez de participer, je sais que lorsque l’on est timide (comme moi) c’est souvent compliqué. Mais dites-vous bien que les autres on s’en fout, lancez-vous, votre prof sera sûrement ravis que vous vous investissiez et je trouve que l’on retient beaucoup mieux lorsque l’on est actif en classe.

4. Faites-vous aider

Il n’y a rien de mal à demander un coup de main lorsque l’on a des difficultés. Que ce soit à un prof, à quelqu’un de votre famille, à vos amis, ne restez pas avec des lacunes. Si vous avez la possibilité de prendre des cours particuliers il ne faut pas hésiter non plus. C’est sûr que ça prend sur votre temps libre et que vous préféreriez certainement être avec vos amis, mais le prof que vous avez en classe n’explique pas forcement d’une manière qui vous convient ou n’a pas toujours le temps de s’occuper individuellement des élèves. Toutefois, les cours particuliers sont assez onéreux. D’où mon cinquième conseil.

5. Les nouvelles technologies sont tes amies !

Lorsque la date fatidique approche on voit apparaître une ribambelle d’application pour réviser votre BAC selon votre filière. Pour en avoir testé pas mal en première et terminale je peux vous dire que toutes ne sont pas d’un grand secours. Mais il faut avouer que d’autres sont bien pratiques lorsqu’on veut vérifier ses connaissances ou même optimiser le temps passé dans les transports en communs. Et oui je dis bien pour vérifier ses connaissances, pour s’auto-évaluer! Ne compter surtout pas sur ce genre d’application pour faire toutes vos révisions. Les fiches sont souvent incomplètes et n’aborde pas toujours le cours sous le même angle que votre prof ce qui peut être assez déstabilisant.

6. Oubliez les annabac

A la limite pour vous entraîner sur d’anciens sujets cela peut être intéressant. Mais comme pour les cours sur les applications « spéciales BAC », je vous déconseille les annabac en guise de cours. Tout d’abord, parce que vous ne l’avez pas écrit, ensuite parce que vous ne l’avez pas écouté et vous n’en avez pas parlé en cours (du moins pas forcement sous la même approche) et les personnes que je connais qui ont essayé de réviser avec Annabac ont souvent eu beaucoup de mal a s’approprier le cours. C’est souvent la solution que prenne les étudiants qui n’ont pas suivis correctement un cours ou qui n’ont pas pris de notes. D’où une nouvelle fois l’importance d’écouter en classe !  (ahah vous en avez marre d’entendre ça non ?)

7. Trouvez votre méthode d’apprentissage

Nous n’avons pas tous les mêmes « mémoires ». Certains vont retenir ce qu’ils écrivent, d’autres ce qu’ils lisent et d’autres encore auront besoin d’entendre les choses pour les retenir.

Alors, essayez ! Apprenez en chantant si ça vous aide ! Ou en faisant des schémas, des fiches, en l’apprenant comme une poésie.

Pour ma part il faut que je lise le cours à voix haute et que je le répète une deuxième fois avec mes propres mots.

L’important et de trouver VOTRE technique.

8. Ne vous fiez pas aux statistiques

Bon on ne va pas se mentir, on est tous hyper tenté d’aller voir les pronostiques des différents sites et magazines sur les sujets qui tomberont ou pas au BAC. Mais c’est souvent à double tranchant puisque les élèves ont tendance à laisser de côté certain sujet à cause de ces pronostiques. Certes les sujets qui sont classés dans la catégorie « peu probable » tombent rarement, je vous l’accorde. Mais il serait plus prudent de ne pas faire d’impasse…. Pour peu que vous ayez la poisse vous ferez partis des 99,9% des élèves qui pensent avoir raté leur épreuve parce qu’ils « sont tombés sur le seul thème qu’ils n’avaient pas révisé ». Ce serait dommage, non ?

9. RESPIREZ !

Peut-être êtes-vous (comme moi) une personne assez stressée et sujette aux angoisses. Si c’est le cas, la période avant le BAC risque d’être une épreuve puisque vous allez être tenté de faire des semaines de révisions intensives. Je ne pense pas que ce soit le meilleur moyen de se rassurer et de moins stresser. Il faut aussi savoir lâcher prise. Vous avez une période de révision avant les épreuves, mais si vous avez suivi les conseils précédents et que vous ne vous y êtes pas pris au dernier moment, ne restez pas enfermé dans votre chambre à réviser. En plus en juin il fait beau ! Aérez-vous, changez-vous les idées ! Faites du sport, du yoga, alternez bronzette et révision ! Mais ne vous surmenez pas, c’est le meilleur moyen pour craquer et se persuader que l’on va tout rater.

10. Gardez un bon rythme avant les examens.

La semaine des épreuves est éprouvante. Alors, oui, avant vous avez quelques semaines sans cours pour réviser, mais n’en profitez pas pour veiller toute la nuit en regardant vos épisodes de séries en retard ! Et de même ne vous levez pas à midi, garder un rythme « scolaire » et dormez suffisamment histoire d’avoir assez de force pour mémoriser vos cours et tenir le coup !

11. L’astuce gourmande

Bon juste pour le plaisir un dernier tout petit conseil. Je sais, y’en a plus de 10, mais que voulez-vous ? J’ai vraiment envie que vous ayez votre BAC.

Cette info est plus anecdotique qu’autre chose mais bon ! Toutes les techniques sont bonnes à prendre ! Alors, voilà : Il paraîtrait que manger la même chose ou avoir le même gout dans la bouche lorsque vous apprenez un cours et lorsque vous passez un examen aide a se rappeler de ce que l’on a appris. Exemple :Vous apprenez un cours sur la guerre froide en mangeant des bonbons à la fraise, le jour de l’examen si vous tombez sur ce sujet et que vous mangez des bonbons à la fraise, vous aurez plus de chance de vous souvenir de votre cours et d’éviter les trous de mémoire ! Voilà une bonne excuse pour grignoter en révisant. Avis aux gourmand(e)s.

 

J’espère sincèrement que cet article vous aura plus et aidé. Je sais que le BAC est pour beaucoup une source de stress, mais si vous avez suivi les cours correctement et que vous n’attendez pas la dernière minute pour réviser tout ira bien je vous le promet!

Je vous embrasse et vous dit à très bientôt ! Prenez soin de vous.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s